La rébellion des miettes de thon

La rébellion des miettes de thon

Ici, je m’amuse. Je trouve drôles toutes les expressions qui font allusion aux sardines en boîte et renvoient à l’urbanisme confiné, aux transports urbains bondés, à la mise en boîte sous toutes ses formes. Alors j’imagine des miettes de thon devenues agressives, des sardines transformées en requins mangeurs d’hommes, et qui se vengent !

Je réutilise les mille et une variétés de boîtes métalliques de sardines, maquereaux, thon, et j’y place des poissons agressifs semblant surgir des vagues pour mordre quiconque voudrait les manger : « Tu me manges ? je me venge ! » 

Boîtes de conserves en métal, techniques mixtes.

 

The rebellion of the tuna flakes

Here, I’m having fun.  How drole that canned sardines are the allusive echo for confined urban settings, crowded public transit and being boxed-in in all its forms. So I imagine aggressive tuna flakes, sardines turning into man eating sharks seeking revenge!

I rededicate the thousand and one varieties of cans of sardines, mackerel, tuna to a new purpose, introducing aggressive fish leaping from the waves ready to bite anyone trying to eat them : « You want to dine on me? I’m turning the tables! »